They are hype.

11 Juin

Avant toute chose je vous présente mon nouveau jouet, un Polaroid 1000 que j’ai commandé il y a quelques temps sur Ebay. Malgré le prix exorbitants des pellicules j’ai craqué…


La deuxième chose dont je voulais absolument vous parler aujourd’hui ce n’est pas de mode, ni de photo, mais bien de musique. Étant en train de préparer mon bac je n’ai pas le temps de faire de photos. Mais promis, je me rattrape dès que les épreuves sont finies. Pour me faire un peu pardonner je vais encore vous parler d’un coup de cœur musical. Et lyonnais qui plus est. La chose se nomme WELLING WALRUS et la chose est fort appréciable.


Leur premier album, Golden Dawn est un bijou. Le trio propose une musique définitivement pop mais tout de même tintée d’électro, notamment dans le génial « We are hype », premier morceau de l’album. Les Welling Walrus ne se contentent pas de jouer de la bonne musique,  il ont réussis à créer leur propre univers britishement psychédelique (et oui, pour les décrire je dois même m’en remettre aux néologismes). Chanteur coiffé d’un chapeau melon,  looks improbables et formidablement excentriques les rendent forts attachants ! On ne peut s’empêcher de penser à l’Angleterre en les voyant et surtout en les écoutant. Cultiveraient ils le même intérêt que mes chers Music Is Not Fun pour la perfide Albion  ?

Des refrains qui vous trottent dans la tête pendant des heures (« Bidibi Bodibi Boo« ), une musique sans prise de tête, comme on l’aime tant. Les trois lyonnais se débrouillent aussi bien avec les morceaux ultra péchus dignes des Arctic Monkeys (« Hooligans« ) qu’avec les morceaux plus calment (« The Fall of Icarus« , magique). Mention spéciale pour le sublime « King of my Little Old Kingdom » qui ferme (presque) l’album et qui m’a laissé stupéfaite.

Si je vous parle d’eux aujourd’hui, c’est parce que, soyons honnêtes, des groupes drôles et inspirés on en trouve pas à tout les coins de rues…

Si vous me croyez un peu, allez faire un tour sur leur myspace, vous ne regretterez (j’espère) pas le détour.


Publicités

2 Réponses to “They are hype.”

  1. Cookies 11 juin 2010 à 20:19 #

    OH OH ! Une déclaration d’amour aussi fugace, fait gaffe, ça peut tuer des gens. Cause du décès : coeur ayant bondit trop haut hihi.

    Merci (joues rouges)

Trackbacks/Pingbacks

  1. Trois petits tours et puis s’en va… | Our Vintage Market's Blog - 9 octobre 2010

    […] de savoir si ca vaut le coup que je continue (je vous rassure, pas d’article sur MINF, ni sur Welling Walrus, à moins que vous en redemandiez […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :